ADX

SPEED METAL / Fr
SCENE NIGHTSTAGE / SAMEDI 22 FEVRIER

Lorsque Dog, Betov, Phil, Marquis et Deuch enregistrent en 84 leur première démo destinée à la vente, ils sont bien loin de se douter que l’accueil sera aussi chaleureux ni que la plupart des morceaux figurant sur la cassette seront encore, trente ans plus tard, le point d’orgue de leurs concerts. A une époque où le speed metal est en plein essor aux Etats-Unis et en Allemagne, ADX se fraye aisément un passage au milieu de la scène à grand coup de tempos rapides et de guitares harmonisées bien tranchantes, le tout sur fond de textes en français abordant des thématiques telles que l’Histoire de France ou la littérature classique.

S’ensuit un premier album Exécution en 86 chez Devil’s Records puis La Terreur et Suprématie en 86 et 87, tous deux chez Sydney Productions ainsi qu’un premier live, Exécution Publique en 88. La presse internationale s’intéresse de près au groupe qui multiplie les dates, notamment aux côtés de Sacred Reich, Agressor, Coroner ou encore Sodom et qui remplacera même avec succès Motorhead au Zenith de Paris en 89 suite à une blessure de Lemmy. Cependant en 92, après avoir tenté l’expérience d’un album en anglais avec Weird Visions chez Noise Records, le groupe décide de rentrer en hiatus, épuisé par les tournées et les sessions studio.

ADX se réunit brièvement en 97 le temps de sortir Résurrection mais, malgré le succès de l’album, choisit de se remettre en pause avec pour seul événement marquant la sortie d’un nouveau live en 2001.
Dès 99, la reformation du groupe est réclamée puis effective en 2006 avec trois membres originaux. Division Blindée sort en Mai 2008 chez le célèbre label Bernett Records et confirme qu’ADX est bel et bien revenu sur le devant de la scène. Viendront ensuite Terreurs (réenregistrement de La Terreur) en 2010, Immortel (XIII Bis Records) en 2011 ainsi qu’une multitude de dates, notamment au Keep It True, Hellfest, Motocultor, Battlefield, Raismes Fest… En 2014 ADX sort Ultimatum chez Verycords et enchaîne de nouveau les concerts en Europe (Play it Loud, Metal Rites, Heavy Sounds, Headbanger’s Open Air,…) ainsi qu’au Canada (Wings of Metal).

Un an plus tard, le line up désormais composé de trois fondateurs, Dog, Betov et Phil, ainsi que de deux nouveaux membres, Julien et Nicklaus, entre au studio Sainte Marthe et enregistre avec Francis Caste la nouvelle galette Non Serviam. Légèrement plus rentre-dedans que les précédents, ce dixième album s’inscrit dans la continuité de leurs disques phares tels que Exécution, Division Blindée et Ultimatum, abordant des sujets tels que l’hérésie, la révolution, la dissidence ou encore les grands conflits. Le son de la section rythmique y est cependant beaucoup plus puissant et plus actuel tandis que les guitares et la voix conservent ce grain old-school cher à ADX tout en gagnant en précision et en relief. Le groupe a fait cette fois-ci le choix de l’autoproduction afin de maîtriser le processus de bout en bout et propose une version CD (digipack limité et cristal) ainsi qu’un vinyle, le tout designé par Stan W. Decker.

www.adxband.com
www.facebook.com/adxband

Firemaster Convention - Tonnerre Productions - 2020